Bonne annee de la patate
3:49 AM | Author: Tarko
Les nations unies ont declarer 2008 l'annee international de la patate... je prend donc 2sec pour saluer mes freres et soeur Irlandais qui ont survecue grace a cette protuberance ainsi qu'a mes freres et soeurs de coeur de la Russie... inutile de mentionner pourquoi je crois ;-)

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis entrain de plannifier mon depart de Sydney pour Canbera, l'Ottawa de l'Australie. Keskia a Canbera? La tent ambassy des aborigenes bien sur! Ce sera donc l'occasion pour moi de me 'saucer' dans cette culture du Dreaming.

Le plan est ensuite d'aller rejoindre ma cousine Fanny en Tasmanie pour quelques jour (avec elle) pour enfin aller la rejoindre chez elle, a KiwiLand un mois plus tard.

Pourquoi le Blog? Parceque desfois jai envi de vous ecrires des truc mais sa vaut pas la peine d'ecrire un update pour ca. Alors me voila satisfais dans mon besoin exhibisioniste!

Mais n'ayez crainte! Il va toujours y avoir des updates masive avec un rundown de ce que jai fais dans les dernieres semaines; MAIS, maintenant vous allez pouvoir avoir un peu (vraiment peu) plus d'info sur le Drifting, hum, voyage!
This entry was posted on 3:49 AM and is filed under . You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Comments:

On February 29, 2008 at 4:38 AM , Evelyne said...

Good idea this blog! Bon vent à lui .. et à toi! On suivra ca!
Bonne année de la patate alors! ;)

Eve, ptite belge nomade rencontrée à Fiji.

 
On February 29, 2008 at 8:56 AM , Tarko said...

C'est bien de voir que mon blogue est suivi a une echelle international!

Bien le bonjour a mon amie Belge qui est 'prise' sur une ile dnas le Pacifique.

Sa fais Giligan non?
Un sourire a celui ou celle qui me fais un transcript de la chason d'ouverture!

 
On March 6, 2008 at 4:11 PM , JF Morais said...

C'était un tout petit bateau sur l'eau du pacifique

Dans un pays où il fait chaud sous le ciel des tropiques

A bord y'avait le matelot et le vieux capitaine, cinq passagers partis sur l'eau pour trois heures à peine, pour trois heures à peine

Soudain le vent se lève au large, un orage imprévu

Sans le secours de l'équipage ils étaient perdus, ils étaient perdus

Sur les bords d'une île inconnue ils se sont retrouvés

Y'a Gilligan
Le capitaine
Le millionnaire
Son épouse
La jolie star
Et leurs amis

Sur l'île de Gilligann!